Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 00:00

2013-03-30

 

Le jeudi 24 novembre 2011, le Conseil Municipal  devait élire les 6 représentants de Saint-Laurent du var au sein de la Métropole au scrutin proportionnel à la plus forte moyenne.

Scrutin proportionnel à la plus forte moyenne

 

Je vais donc vous expliquer le mode de calcul pour l'élection des conseillers métropolitains. Le nombre d'élus au conseil est de 35 membres divisé par le nombre de sièges à pourvoir qui est de 6, on obtient le quotient électoral pour avoir un siège soit 5,83.
La liste Revel avait 26 voix divisé par 5,83= 4,46.

Elle obtenait donc 4 sièges, il restait donc 2 sièges à attribuer à la plus forte moyenne.

 

 

 

 

Pour le 5ème siège liste  Revel 26 voix divisé par 5 = 5,2
                                               Orsatti 5 voix divisé par 1 = 5
                                               Segura  4 voix divisé par 1 = 4

Attribution 5ème siège liste Revel plus forte moyenne

Pour le 6ème siège liste  Revel 26 voix divisé par 6 = 4,33
                                               Orsatti 5 voix divisé par 1 = 5
                                               Segura  4 voix divisé par 1 = 4
Attribution 6ème siège liste Orsatti plus forte moyenne

Les 5 voix qui m'ont permis de rentrer à la métropole sont celles de: Françoise Bormida, Jean-Pierre Braganti et la mienne, plus celles de Myriam Houam (ex liste Revel) et Claire Pauget (ex liste Ségura).

Mais pouvait-il en être autrement ? La droite aurait-elle pu conserver tous les sièges à la Métropole ?

Sans aucun problème !

 

Lors du conseil municipal, juste avant le scrutin, un élu de la liste Revel a lancé un appel a l'unité pour m'empêcher d'être élu.
La liste de droite aurait ainsi obtenu 30 voix contre 5 pour ma liste, et en cas d'égalité de voix, Mr Griot étant plus vieux que moi, aurait été élu au bénéfice de l'âge.

Mais Segura a préféré maintenir sa liste tout en sachant qu'il n'aurait pas d'élu !

 
Pour mon élection au sein de la métropole, je dois donc remercier les membres de ma liste, Myriam Houam (ex liste Revel), Claire Pauget (ex liste Ségura) et Joseph Ségura, qui en divisant les voix de la droite, m'a ouvert les portes de la métropole.


Conclusion: Revel avait bien l'intention de conserver les 6 sièges.

A l'avenir je ne répondrai plus aux polémiques, je réserverai mon énergie pour présenter aux Laurentins un projet d'avenir pour rassembler les électeurs et gagner les municipales en mars 2014

Repost 0